Injections d’acide hyaluronique

Il s’agit d’une technique douce de médecine esthétique visant à injecter de l’acide hyaluronique qui est un produit de comblement pour lutter contre les effets du vieillissement.

Sécurité de l'acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est un composant naturel de l’organisme qui diminue avec l’âge, d’où le concept de compenser les pertes de volume et les rides en injectant de l’acide hyaluronique fabriqué par biotechnologie. Les acides hyaluroniques utilisés en France font aujourd’hui l’objet d’un marquage CE. Les grands laboratoires font des études cliniques proches de celles faites pour l’autorisation de nouveaux médicaments et les innombrables publications dans le monde permettent d’affirmer la sécurité totale des acides hyaluroniques vendus sur le marché français.

Il faut par contre se montrer extrêmement prudent si l’on vous propose une injection de produit non résorbable ou à des coûts défiant toute concurrence, en effet, on trouve sur Internet des produits d’origine inconnue. La traçabilité des produits injectés est aujourd’hui obligatoire ; pour ma part, tout patient injecté dans mon cabinet repart avec « son passeport beauté » où sont référencés les produits injectés.

D’une grande souplesse d’utilisation, l’acide hyaluronique est aujourd’hui disponible avec des degrés de viscosité variable. Cette plus grande variété de forme a permis de l’adapter à de nombreuses indications pour corriger les manifestations du vieillissement du visage ou encore la correction de certaines cicatrices.

Indications des injections

Volumisation et correction des plis et sillons

En vieillissant, la partie inférieure du visage se creuse, donnant un aspect fatigué avec l’apparition de cernes, un amincissement des joues et l’accentuation de certains plis (sillon naso-génien de la commissure des lèvres à l’aile du nez ; pli d’amertume des lèvres vers le menton).

La technique de volumisation va permettre de rétablir en douceur et progressivement les volumes qui ont diminué au fil du temps. Une pratique raisonnable — notamment en ce qui concerne les quantités utilisées — permet de conserver au visage un aspect naturel bien loin de certains excès que l’on peut voir dans la presse et les média.

Correction des rides et des ridules

Des produits de comblement de viscosité moindre peuvent permettre de combler les rides plus fines, au niveau du tour de la bouche, sur les joues, les pattes d’oie ou le front. Des produits de comblements de viscosité différente peuvent être utilisés conjointement durant la même séance ou successivement.

Réhydratation de la peau

Une nouvelle variété de produits qui associe acide hyaluronique et complexes vitaminiques permettent une réhydration en profondeur de la peau, luttant efficacement contre les premiers stigmates du vieillissement cutané.

Lèvres

Un amincissement des lèvres se produit avec le temps. Là encore, il est possible d’effectuer une correction par un simple réourlage permettant de « tutoriser » la jonction entre la lèvre rouge et la lèvre blanche où se produit habituellement des cassures.

Moins fréquemment, une augmentation du corps de la lèvre peut être obtenue pour donner une bouche plus pulpeuse. Là encore, la notion de quantité injectée est importante et il faut savoir rester dans des limites raisonnables afin d’éviter un aspect ostentatoire peu naturel.

Correction des cicatrices du visage et séquelles d’acné

Certaines cicatrices très déprimées du visage peuvent nécessiter l’emploi de produits de comblement. La tenue des produits dans cette indication et dans une topographie souvent moins soumise aux mouvements permet d’atteindre un résultat plus prolongé que dans la correction du vieillissement.

Une indication récente est l’amélioration des cicatrices d’acné, l’acide hyaluronique permet un relèvement des dépressions et trous séquellaires ou « cratères », de certaines acnés.

Autres indications de l’acide hyaluronique

Plus récemment des produits encore plus réticulés sont apparus. Encore réservés à un usage très spécialisé, ils permettent l’augmentation ou la correction du galbe des fesses.

Durée de vie des injections

L’acide hyaluronique est un produit entièrement résorbable.Son délai de résorption se situe entre 18 et 24 mois. Cette résorption pourra être plus rapide dans les zones de grande mobilité (lèvres) ou au contraire plus lente en cas d’injection profonde du fait de l’absence de contrainte. Il est souvent nécessaire d’effectuer une séance d’entretien tous les ans à tous les deux ans selon les zones injectées.

Injection superficielle ou injection profonde ?

L’injection d’acide hyaluronique peut se faire en superficie, c’est à dire dans l’épaisseur de la peau ou juste sous la peau ou au contraire en profondeur au contact de l’os. Le choix de la profondeur d’injection dépend en fait de l’effet recherché.

Les injections superficielles permettent une correction des ridules et des rides (rides du lion, pattes d’oie…) alors que les injections profondes sont réalisées pour donner du volume (pommettes, tempes).

En pratique il n’est pas rare d’associer les 2 techniques. Les injections profondes consomment plus de produits que les injections superficielles. Le choix entre les 2 techniques sera donc fonction des demandes de la patiente et de son budget. Le coût moyen d’une seringue est de 250 €.

Acide hyaluronique ou Botox™ ?

Le Botox™ ou toxine botulique agit sur les rides d’expression (rides du front, rides du lion, pattes d’oie) ; on l’utilise essentiellement pour le haut du visage. L’acide hyaluronique est un produit de comblement plutôt utilisé pour le tiers moyen et le tiers inférieur du visage. Il s’agit plutôt de 2 traitements complémentaires qui pourront être réalisés dans la même séance.

Déroulement d’une injection

Le traitement est réalisé au cabinet. Pour un meilleur confort, on peut appliquer 1 heure avant la séance d’injection une crème anesthésiante. Néanmoins les acides hyaluroniques que j’injecte aujourd’hui contiennent tous un produit anesthésiant rendant l’injection quasi indolore. La durée du traitement est de quelques dizaines de minutes. Des ecchymoses (bleus) ou un œdème peuvent parfois survenir après les injections. Ils disparaîtront rapidement et sont camouflables par un léger maquillage. L’effet de l’injection est immédiat mais sera encore plus visible au bout de 48 heures.