Traitement de la cellulite

Il existe 3 types de cellulite. La cellulite aqueuse se caractérise par la rétention d'eau, due à une mauvaise circulation lymphatique et veineuse. La cellulite fibreuse se caractérise par l'incrustation sous la peau de fibres de collagène qui durcissent d'une manière parfois douloureuse. Enfin la cellulite adipeuse est un amas graisseux superficiel responsable du phénomène de peau d’orange, de l’aspect « matelassé » de la peau.

Nous parlons ici uniquement du traitement de la cellulite adipeuse, extrêmement fréquente chez la femme après la puberté, en particulier au niveau des cuisses et des fesses.

La cellulite adipeuse associe à des degrés divers 3 types de lésion :

  • un excès graisseux superficiel,
  • des capitons graisseux (associations de dépressions ou vallées et de hernies de la graisse sous-cutanée)
  • un relâchement cutané.

Pour commencer il ne faut pas confondre cellulite adipeuse et surcharge graisseuse profonde — qui se traite par liposuccion —, même si les deux peuvent être associées.

Contre la cellulite plusieurs traitements sont aujourd'hui possibles. Il y a des solutions non chirurgicales (subcision, ondes de choc, radiofréquence monopolaire et ultrasons) et des solutions chirurgicales (liposuccion superficielle, lipolyse laser).

Les techniques les plus modernes permettent de traiter spécifiquement chacune des lésions impliquées dans la cellulite adipeuse. En revanche il faut d’emblée comprendre que compte tenu de la complexité du phénomène cellulitique il faudra, dans la grande majorité des cas, associer les traitements.

Traitements non-chirurgicaux :

Traitements chirurgicaux :

C’est aujourd'hui l’association au cas par cas des techniques qui permettra l’obtention d’un résultat optimal. Le choix et la combinaison des techniques que je pratique varient selon chaque cas et dépendent de l’examen clinique.